Tour et ascension du Pic du Midi d’Ossau

Descriptif : Une très belle boucle de trois jours permettant de faire le tour et l’ascension du majestueux Pic du Midi d’Ossau, sans doute le plus emblématique des sommets pyrénéens.
La première étape, qui démarre au joli lac de Bious-Artigues, permet de relier le refuge d’Ayous, depuis lequel on bénéficie d’une vue extraordinaire sur l’Ossau. Mais avant cela, il faut traverser le bois de Bious-Artigues, contourner par le nord puis surplomber le vallon du Gave de Bious avant d’atteindre le photogénique lac Roumassot, situé en contrebas de ceux du Miey et de Gentau. Une sèche montée vers le Pic d’Ayous (2288 mètres) permet de prendre encore un peu plus de hauteur pour admirer celui que les Béarnais surnomment « Jean-Pierre ». Les 300 mètres de dénivelé supplémentaires en valent vraiment la peine. Le soir venu, le coucher de soleil est également mémorable.
La deuxième étape, plus dure que la première, commence par une montée jusqu’au lac Bersau. Ensuite, une descente marquée, en direction de l’est, mène vers le lac Castérau, d’où une superbe vue s’ouvre vers l’Ossau. La descente continue jusqu’à la cabane de Cap de Pount. Puis c’est le début d’un gros raidillon menant jusqu’aux abords de la cabane de Peyreget. Puis la pente s’adoucit jusqu’au lac de Peyreget, où les chevaux côtoient les vaches. Le dénivelé s’intensifie à nouveau jusqu’au col de Peyreget. D’ici, un petit aller-retour au Pic Peyreget (2487 mètres) s’impose, moyennant un rab de 200 mètres de dénivelé. La fin du parcours s’apparente à une descente tranquille vers le lac et le refuge de Pombie, dominés par l’imposante silhouette de l’Ossau.
La troisième et dernière étape démarre par le clou du spectacle : l’ascension du Pic du Midi d’Ossau (à ne pas entreprendre si vous avez le vertige). Celle-ci débute réellement au col de Suzon, qu’on atteint après avoir franchi un gros pierrier. On progresse tout d’abord sur une arête très exposée en cas de vent. Puis les choses se corsent : une première cheminée assez technique se dresse face à nous. Casque obligatoire, baudriers, descendeurs et mousquetons conseillés (pour la descente). Une deuxième puis une troisième cheminée constituent les principales difficultés de cette montée. Au sommet, le belvédère est admirable et très vaste. L’isolement du Pic couplé au fait qu’il soit entouré de sommets nettement plus modestes offrent une impression très aérienne. La suite et fin de cette troisième étape correspond à une longue mais peu technique descente jusqu’au lac de Bious-Artigues.

Cliquez sur le visuel pour voir la trace GPS


Type : trek
Lieu de départ : Lac de Bious-Artigues (Laruns)
Durée : 3 jours
Dénivelé positif/négatif total : 3170 m
Distance totale : 37 km
Date : Août 2020

Etape 1 Lac de Bious-Artigues – Refuge d’Ayous :
Altitude mini : 1314 m
Altitude maxi : 2288 m
Dénivelé positif : 1065 m
Dénivelé négatif : 410 m
Distance : 11 km

Etape 2 Refuge d’Ayous – Refuge de Pombie :
Altitude mini : 1646 m
Altitude maxi : 2497 m
Dénivelé positif : 1085 m
Dénivelé négatif : 1033 m
Distance : 12 km

Etape 3 Refuge de Pombie – Lac de Bious-Artigues :
Altitude mini : 1383 m
Altitude maxi : 2884 m
Dénivelé positif : 1020 m
Dénivelé négatif : 1739 m
Distance : 14 km