Grand Galibier (3228 m)

Descriptif : Cet itinéraire n’est pas le plus connu pour monter au Grand Galibier mais il offre une variété de paysages très intéressante, et il permet de faire une boucle plutôt qu’un aller-retour. Cependant, attention, c’est long et une partie se déroule hors sentier, où l’on peut se sentir très seul… (lire la suite) Le premier objectif de cette longue sortie consiste à rejoindre un petit col (non nommé) culminant à 2 300 m et depuis lequel la vue s’ouvre sur le majestueux Grand Lac. Pour y arriver, après les chalets de l’Alpe du Lauzet, il s’agit de bifurquer vers le nord-ouest et de suivre le sentier qui longe le torrent du Plan Chevalier. La fin de cette première partie présente un raidillon dans des éboulis, à la fin duquel quelques mains courantes ont été posées. Ensuite, direction un col situé à l’ouest de la crête de la Ponsonnière à environ 2 670 m, via un petit vallon hors sentier mais cairné (le plus au nord-ouest du Grand Lac). On découvre alors le Lac Blanc. Pour atteindre le sommet tant espéré, il faut passer le col Termier, d’où les indications deviennent un peu plus précises. Au sommet, le panorama à 360° embrasse une grande partie des Alpes (Ecrins, Queyras, Vanoise…) et des cols mythiques : le Galibier bien sûr, mais aussi le Lautaret et le moins connu mais très photogénique col des Rochilles. Une fois que l’on a fini d’admirer le paysage, il faut redescendre sur le même sentier pendant environ 800 m puis bifurquer plein est vers le secteur dénommé à l’IGN « Rochers Plats du Lac Blanc ». Ici, on se sent très seul, même en plein été. On débouche alors sur le Lac Blanc. Le parcours se poursuit sur la crête de la Ponsonnière jusqu’au col du même nom, puis continue en direction de l’est pendant environ 400 m. Sous le collet de la Ponsonnière, il faut une dernière fois quitter le sentier puis se diriger vers le Lac de la Ponsonnière, bien visible au sud. Une fois le lac passé, on regagne le GR57 qui part vers le sud et les très aériennes arêtes de la Bruyère. D’ici, on domine le Grand Lac aperçu quelques heures plus tôt. Au pied des arêtes, le sentier part tout d’abord vers l’est puis oblique vers le sud, le long du torrent du Rif qui débouche sur le hameau de l’Alpe du Lauzet. La fin du parcours passe par le chemin emprunté au tout début de l’itinéraire.

Massif : Cerces
Type : randonnée
Lieu de départ : Le Pont de l’Alp (Le Monêtier-les-Bains)
Altitude mini : 1709 m
Altitude maxi : 3228 m
Dénivelé positif/négatif : 1600 m
Distance : 19 km
Date : Juillet 2022
Télécharger trace GPX


Cliquez sur le visuel pour voir la carte

Profil