Massif du Vignemale

Descriptif : Très beau souvenir que cette boucle de trois jours serpentant dans le massif du Vignemale. Attention tout de même, le terrain est souvent technique (beaucoup de pierriers) et les distances et dénivelés sont importants.
La première étape, qui débute du grand site du Pont d’Espagne, remonte tout d’abord la belle vallée du Gave du Marcadau. Arrivé à proximité du refuge Wallon-Marcadau, on quitte les sentiers battus pour bifurquer plein sud en direction du magnifique lac d’Arratille puis du col du même nom. D’ici, on aperçoit le prochain col, celui des Mulets, en contrebas de la Pique Longue du Vignemale, point culminant des Pyrénées françaises. Pour l’atteindre, il nous faut traverser un petit morceau d’Espagne, le « Circo del Ara ». La fin de cette première étape s’apparente à une longue descente jusqu’au refuge des Oulettes de Gaube, lové au pied de la fameuse face nord. Extraordinaire.
L’objectif principal de la deuxième étape, la plus corsée des trois, c’est l’ascension du Petit Vignemale, à 3032 m. Du refuge, direction d’abord les lacs d’Arraillé, où l’on vire plein sud vers la Hourquette d’Ossoue. De là, l’ascension par la voie normale se fait assez rapidement et facilement, en surplomb du glacier du Petit Vignemale, ou du moins ce qu’il en reste. Au sud, se découvre le plus grand glacier des Pyrénées après celui de l’Aneto, le glacier d’Ossoue. La vue embrasse une belle partie des Pyrénées : du Pic du Midi d’Ossau à l’ouest (à 25 km à vol d’oiseau) au secteur de Gavarnie à l’est (brèche de Roland, Marboré, Taillon…). Ensuite, l’itinéraire passe devant le refuge de Bayssellance et les grottes de Bellevue, avant de se diriger plein est, dans un long raidillon, vers le lac des Gentianes et le col éponyme. Reste une très longue descente qui démarre par le lac Glacé puis qui emprunte le sentier d’Estom Soubiran. Le passage entre les lacs de Labas et des Oulettes d’Estom Soubiran est mémorable. Attention, le sentier qui suit le Gave d’Estom Soubiran jusqu’au bout est délicat sur ses derniers hectomètres, il est préférable de suivre la trace qui mène au sentier d’Arraillé.
La troisième et dernière étape démarre par une longue montée, dans un gigantesque pierrier à la fin, jusqu’au col d’Arraillé. A partir d’ici, on ne quitte plus le GR10. Le refuge des Oulettes de Gaube est à nouveau en vue. Il faut s’y arrêter pour admirer une dernière fois le Vignemale, avant de repartir plein nord dans cette merveilleuse vallée de Gaube, ponctuée de piscines naturelles et de cascades, et qui débouche finalement sur le lac dont la renommée n’est plus à faire.

Cliquez sur le visuel pour voir la trace GPS


Type : trek
Lieu de départ : Pont d’Espagne (Cauterets)
Durée : 3 jours
Dénivelé positif/négatif total : 3610 m
Distance totale : 52 km
Date : Août 2021

Etape 1 Pont d’Espagne – Refuge des Oulettes de Gaube :
Altitude mini : 1500 m
Altitude maxi : 2591 m
Dénivelé positif : 1320 m
Dénivelé négatif : 620 m
Distance : 18 km

Etape 2 Refuge des Oulettes de Gaube – Refuge d’Estom :
Altitude mini : 1804 m
Altitude maxi : 3032 m
Dénivelé positif : 1430 m
Dénivelé négatif : 1780 m
Distance : 18 km

Etape 3 Refuge d’Estom – Pont d’Espagne :
Altitude mini : 1500 m
Altitude maxi : 2583 m
Dénivelé positif : 860 m
Dénivelé négatif : 1210 m
Distance : 16 km